Bébé est là, je désinfecte la maison

Afin d’accueillir bébé dans les meilleurs conditions et surtout dans  un environnement sain et dénué de toutes  bactéries, certaines « bactérophobes » se lancent dans une course effrénée visant à éradiquer le moindre microbe de la maison.
Ces opérations exterminations, poussent certaines mamans et user et même abuser d’un produit en particulier : l’eau de javel.
Son odeur ne se confond avec aucune autre, et c’est sensé être l’exterminateur en chef de la maison. Hors, ses émanations sont pour le moins désagréable, et pour le plus toxique.
Cette pression que s’inflige certaines mamans pour que leur « petit bout » vive dans une bulle sans microbes, part d’une bonne intention mais peut fragiliser le système immunitaire de l’enfant.

Le mieux est l’ennemie du bien

Il est important d’apprendre les bons gestes dès le départ avec les bons produits. Une maison propre « oui » mais pas à n’importe quel prix.

Rassurez-vous, bébé rampera par terre comme tout le monde et prendra un malin plaisir à lécher le sol comme tout le monde, ça n’est pas pour autant que des pustules lui pousseront dans la bouche. Et comme il faut bien que jeunesse se fasse, et bien il faut bien que « immunité se fasse », se forge et se construise. Comment un système immunitaire peut il devenir fort et robuste s’il n’est jamais confronté aux bactéries.
Je ne dis pas que votre domicile doit devenir un bouillon de culture, mais qu’il faut l’entretenir avec des produits adaptés à tous, et surtout à nos jeunes enfants qui ne peuvent supporter comme les adultes les vapeurs de javel.

De nombreuses solutions naturelles existent et elles se résument en un « triptic » très efficace et non nocif. Ce triptic se compose de vinaigre blanc, de bicarbonate et d’huiles essentielles.

En ce qui concerne les huiles essentielles, leur utilisation est déconseillée en présence d’enfant de – de 6 ans et à fortiori des nourrissons exceptés quelques rares exceptions comme l’huile essentielle d’eucalyptus radié, qui a l’avantage non seulement d’apporter un parfum frais et agréable, mais offrira aussi des bienfaits assainissant et désinfectant à votre intérieur.

Il est vrai que l’eau de javel fait partie du patrimoine légué de mère en fille, mais il est temps de briser cette chaine de mauvais conseils dont est à l’origine la peur exacerbé des bactéries et microbes.

 

Publié par:

Magalie

1 Commentaire

  1. Marine -  13 février 2017 - 21 h 04 min

    « Il est vrai que l’eau de javel fait partie du patrimoine légué de mère en fille, »
    Pardon??

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas diffusée. zone à completer spécifiée (required):

Back to Top